[23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson

Aller en bas

[23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson Empty [23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson

Message par Francky_be le Sam 16 Nov 2013, 11:15

Rando : Les Chemins de Stevenson
Organisateur : Section VTT ACRFC
Date : du 23 au 29 septembre 2013
Distance : 250 kms
D+ : 5000m

Retour du périple de la section VTT le long du GR70.
"Les Chemins de stevenson", c'est une randonnée permanente allant du Puy en Velay jusqu'à la Méditérannée.
Périple itinérant avec des herbergements différents chaque soir neccéssitant une logistique qui suit les randonneurs.

ci-dessous le compte rendu  des présents lors de ce séjour:

Lundi 23 septembre 2013 au soir
Arrivée au Puy en Velay en fin d'après-midi du lundi, nous découvrons une ville encastrée dans un trou, nous sommes logés dans un gîte étape au cœur de la ville. Le soir, repas dans un rare restaurant ouvert (au passage super les lentilles du Puy), petite balade nocturne au pied de superbes monuments éclairés, puis retour au bercaille .

Mardi 24 septembre 2013
 C’est Puy en brume que nous découvrons, Eddy et Patricia se chargent des véhicules Trafic & Scénic, ils déposeront le Scénic à Langogne et nous attendrons avec le µbus au point de RDV du midi.
Départ du Puy avec un petit peu de retard, mais bon c'est de la rando entre copains, petite difficulté pour trouver le départ du GR, déjà ça grimpe ...la récompense est tout en haut juste au-dessus du couvercle nuageux : un super soleil accompagné d'un panorama magnifique.
[23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson Stev0210
On reste très peu de temps sur terrain plat ça remonte puis redescend, en fait on va vite comprendre que du plat ...bah y en a pas !!!
On passe Coubon, Le Monastier sur Gazeille, Saint Martin de Fugères et on arrive face à une superbe gorge, dans le fond c'est madame La Loire qui coule .La descente vraiment technique va faire des heureux, c'est Pascal qui a payé avec un salto vélo aux pied et atterrissage dans les cailloux, sans aucunes séquelles fort heureusement .
[23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson Stev0211
Dans la gorge on admire le château de de Beaufort, des randonneuses nous disent que nous allons en baver pour remonter. Elles ne nous ont pas menti, la remontée est pire que l'autre côté, même à pied c'est dur, on prend conscience qu'il est lourd ce con de vtt!
Tout le dénivelé de la première journée se déguste avant la pause casse-croute, finalement nous demandons à Eddy et Pat de nous rejoindre à Ussel .L'après-midi ce sera Eric qui prendra le volant, Patricia a visé juste puisque à partir de Le boucher saint Nicolas nous traversons un plateau en légère pente négative, très reposant mais ça ne dure pas, un gros pétard nous attend. Une fois passé Arquejol , on découvre le lac artificiel de Naussac, oh c'est cool puisqu'on est au-dessus ça va descendre jusqu'a Langogne ...et bah non re pétard.
Pradelles, on se perd , c'est vrai le repérage du GR n'est pas flagrant , il va nous falloir pas moins d'une demi-heure pour réunir toutes les brebis ,c'est Vincent qui a joué le rabatteur ...une longue piste roulante et on arrive à Langogne .Au camping  "la cigale de l'allier" on prend possession des 2 mobil home et profite d'une douche vraiment réconfortante ,après ça l'apéro évidemment . Avec un repas constitué de pâté de campagne, Steak frites et dessert, la nuit va être bonne si on arrive à digérer ...  

Mercredi 25 septembre 2013
Patricia et Pascal bottent en touche ce matin ; le profil de rando a fait peur à Pat !
Elle avait vu juste entre Saint Flour de Mercoire, Cheylard l'évêque et l'Espradels que des belles côtes à tout mettre à gauche, après cette mise en jambe... Un beau passage dans un écrin de verdure autour du lac de Louvadou. Nous sommes encore en haut sur le plateau au-dessus de la vallée de l'Allier, c'est par un joli petit single que nous rejoignons le château de Luc (12ème siècle); Une tour, quelques Allgreen's et ça part en déconnades, avec des photos sympas ...
Le single continue jusqu'en bas de la vallée, Patricia et Pascal nous ont réservé une petite surprise : Un tableau d'art coquin plutôt naïf , Anthony n'en peut plus ...non Anthony tu gardes ton cuissard ,on va manger .
Dégustation des salades de Patricia et Eric, très copieuses, et nettement meilleures que nos boites de thon supermarket le seul inconvénient , c'est de repartir avec l'estomac bien rond...
Thierry se dévoue pour le camion, Patricia a enfilé sa tenue cuissard long, »Bah Patricia, t'as plus envie de bronzer ?"
Après un bon morceau de bitume, on s'embrouille un peu avec l'itinéraire à Rogleton , j'ai bien failli m'engager sur la variante du GR700. Eddy et moi, après de multiples essais de téléphone, nous retrouvons le chemin de la Bastide Puy Saint Laurent. Après quelques kilomètres de forêts , nous donnons RDV au camion à Chasseradès, près de l'église comme d'habitude ,c'est toujours le monument le plus facile à repérer .
Le temps passe et nous ne sommes pas trop en avance , le gîte du soir est encore loin et il reste du dénivelé ...Pat reprend le camion ,ça repart gentiment mais par groupe ,on fleurte avec la voie ferrée à Mirandol, on perd Gérard, Marc et Pascal ,il est vrai que le GR est très difficile à repérer à cet endroit ,merci Garmin !!!
Après ça on se prend trois à quatre cents mètres de grimpette, tout le monde à pied à part peut-être nos deux avions de chasse, Anthony et Vincent. A peine en haut ça redescend, on oscille entre 1100 et 1400 mètres, la lumière commence à baisser gentiment et les Alpiers se font attendre ,on commence à en avoir plein les pattes!
[23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson Stev0212
Ca y est ,on arrive mais pas au bon gîte, il faut redescendre, heureusement ça passe mieux !Patricia nous attend dans la seule rue du village ,le patron du gîte nous reçoit ,vététiste lui aussi ,il est pas pourri le garçon environ 1,85 m ,sec et bien musclé ,il a l'air sympa! il nous propose un Tipi de quatre places, au final ce sera Vincent, Marc  ,Thierry et moi-même qui dormirons au frais . La vue en sortant du Tipi est grandiose : Une superbe vallée avec en toile de fond le Mont Lozère. Le gîte est une ancienne ferme. Claude nous accueille chez lui deux maisons plus bas. On partage même sa douche. Avec Alain le beau-frère de Claude nous attaquons l'apéro, tous à table dans cette maison très chaleureuse, le repas fait maison est très apprécié de tous. Claude nous briffe pour le parcours du lendemain notamment "attention aux gardes du mont Lozère», on n’a pas le droit de faire du vtt dans la partie sommet de Finiels...

Jeudi 26 septembre 2013
Effectivement le Tipi n'est pas chauffé, mais on respire bien, la pointe doit être environ à 4 mètres, le sol est recouvert de petites clayettes en bois mais communique avec l'extérieur ...Coucou les araignées!!!
[23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson Stev0213
Petit déjeuner aussi généreux que le repas de la veille, avec des confitures maison. Salut Claude et Alain (pour info :loz.air@wanadoo.fr)
C'est parti pour le mont Lozère, Eric et Patricia prennent le µbus et nous une fois passés le Bleymart on attaque l'ascension qu'il ne fallait pas rater, on va passer de 1050m à près de 1700m.
Tiens une station de ski ?on s'engage sur un single montant, facilement identifiable en suivant une ribambelle de petits menhirs, les montjoies qui servent de repères aux randonneurs par temps de brouillard, où de mauvaise visibilité.
Je reste en queue de peloton pour faire des photos, tout le monde part devant et quand je me décide à les rejoindre, je fais une pause à une bifurcation à gauche le chemin continue, à droite je commence à monter puis me reviennent à l'oreille les paroles de Claude "VTT pas autorisés au sommet " ....donc je pars à gauche en direction du col de Finiels.
[23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson Stev0214
Après pas mal de recherche, je descends vers le village de Finiels par la route ou passe le GR70. Là, j'attends , le plus con c'est que les copains font la même chose au sommet "interdit», finalement je m'engage sur le GR ,laisse des petits mots écrits dans le sol ,qu'aucun ne verra à cause du soleil, dommage !
Cette descente vers le pont de MONTVERT est très technique, elle m'a fait penser aux singles écossais, le paysage atypique avec ces "gros galets" posés dans la verdure. Une fois à Pont de Montvert, j’attends encore, sans ton téléphone, t'as l'air d'un con Jean Pierre!!!
Sont-ils devant ou derrière ? d'après la carte le GR remonte à droite à la sortie de Pont de Montvert , avec un sentier pour les mules ,je décide de remonter au RDV du camion par laD20 pour gagner du temps ,j'arrive et surprise : Il n'y a que Patricia et Eric .Tout le monde arrivera pas loin d'une heure après moi ,c'est con mais personne n'est blessé ni perdu  heureusement !
Les estomacs aboient leur faim, on dévalise les salades d'ERIC et PATRICIA .
EDDY et PAT restent dans le camion, on repart pour une ascension de 400m via le col de la Planette, la on tombe sur ces empilements de pierres  ,habituellement ceux sont des petits tumulus pour repérer la route du randonneur mais là, ils atteignent parfois la taille humaine , alors évidemment on en rajoute, chacun son petit caillou histoire de marquer son passage !
Le paysage est très beau ,le regard porte loin, nous sommes les rois du monde … Un petit single très technique jusqu’à la croisée de la D20 et du GR70 ou Eddy et Patricia nous attendent ,appareil photo prêt à faire feu . Nous sommes au col du Sapel . Patricia abandonne son mec et enfourche son « BH »,pour traverser la forêt domaniale de Ramponenche , coté VTT pas de réel intérêt , descente longue et facile qui va nous amener dans la vallée du Tarn . Une fois passés sur la rive droite du Tarn on emprunte un sentier sympathique qui surplombe le fleuve et va nous conduire à FLORAC.
Notre gîte n’est autre que le centre d’accueil des Cévennes, pas aussi chaleureux que le foyer de Claude mais le personnel est sympa et la bouffe très correcte. Un climat de colonies de vacances, petits lits suspendus et douches sans fioritures, heureusement on a le droit à notre réunion de bureau !!!!

Vendredi 27 septembre 2013
Départ de FLORAC, puis on aborde la vallée de « la Mimente » en faisant le « yoyo » sur le versant sud avec une ribambelle de petites cotes et descentes en sous-bois, avant de passer sur le versant nord.
Là on serpente sur une ancienne voie ferrée pendant une dizaine de kilomètres, quelques tunnels ne suffiront pas à nous distraire, un peu lassant sur la fin .Heureusement changement de programme arrivés à Cassagnas, de gros travaux barrent le passage du GR70, il est détourné.
Nous sommes à présent sur une variante du GR70, un sentier forestier sans difficultés techniques, son seul défaut c’est qu’il grimpe à travers une forêt de sapins, nous sommes de retour en alsace !
Au sommet Anthony trouve la magnifique idée de partir tout droit …Allez Vincent va chercher notre tout fou !!! Tout va bien il n’était pas parti bien loin, et puis maintenant ça descend, Patricia ferme la marche et oui …Interdit de l’attendre, alors on roule devant, on déconne et bingo !!! C’est Pascal que l’on retrouve à terre, il a chuté à un endroit sans pierres, juste un petit mètre carré de boue, l’épaule est douloureuse mais il pense pouvoir rouler avec un seul bras ????  
Il va y arriver, seulement la pente devient technique avec des passages de pierres plates sous les pins, Marc et moi-même nous relayons pour passer le VTT de Pascal, on en profite entre deux pour s’amuser le single est tellement « chouette »que ça démange !  
Après une bonne dose de grimaces de Pascal on finit par retrouver Eric et le camion à Saint Germain de Calberte.
Pique-nique improvisé à l’entrée d’une propriété, toujours avec les bonnes salades maison d’Eric, Pascal arrive à bouger son bras, pour lui : « pas de fracture, je dois avoir un gros bleu, on verra demain ».
A voir la route jusqu’à Saint Jean du Gard il a dû continuer à grimacer le pauvre.
Pour nous c’est la dernière virée, le profil du dénivelé n’est pas trop méchant, je n’ai pas de souvenirs précis de cette dernière partie,  Saint Etienne Vallée Française et le passage le long du Gardon sont partis aux oubliettes ….Sauf la petite discussion avec ce retraité du pays de Caux qui est venu se perdre dans ce que l’on peut appeler un trou !!!
Au col de Saint pierre, on déguste deux ou trois arbouses avant de se retrouver sur la route,le GR plonge violemment dans une ravine ,seuls : Vincent, Marc, Gégé, Thierry et moi-même vont tenter de rouler dans ce chemin escarpé, surtout au début, après quelques centaines de mètres à porter le bike ,on commence à trouver des portions « trialisantes »,et de plus en plus le chemin devient roulant .
On rejoint la route en arrivant dans un ancien village minuscule appelé  « le pied de côte », joli nom !
Sur cette route, un figuier se souvient encore de notre cueillette, on s’est régalé tellement, les figues étaient sucrées, même Vincent, retissant au départ a semblé apprécier ce petit ravito.
Plus que deux, trois kilomètres et c’est l’arrivée au cœur de la ville, nous nous tapons la main heureux d’avoir bouclés ce parcours mémorable, ceux qui ont pris la route depuis le col se sont bien amusés aussi. Le camping ou nous allons séjourner deux nuits est vide, deux petits chalets pour nous dix c’est cool, mais d’abord la douche, il y a une piscine chauffée également mais la bâche est tirée, ce n’est que le samedi soir que quelques courageux vont braver la pluie …
Hé oui la météo nous aura vraiment épargné puisque le ciel s’est couvert durant notre ballade en train ainsi que la visite de la bambouseraie, par contre le soir à Anduze la pluie fait son apparition alors que nous étions planqués sous une avancée d’un bar les pieds dans l’eau.
L’idée de se faire un restaurant s’envole finalement, ce sera un repas improvisé au chalet avec une bonne ambiance de copains.
Je laisse le soin à Pascal de vous raconter un peu plus dans le détail la journée de samedi et son retour un peu shooté avec les médocs d’Eric, ah oui  j’ai oublié de vous dire au final la clavicule est bien cassée …
J’ai bien aimé cette aventure, les paysages, l’ambiance, la difficulté, la variété des parcours bref bravo Marco tu as tapé dans le mille !!!                      

Samedi 28 Septembre 2013

Cette fois, les vtt ne bougeront pas de la journée.
Nous profitons d'avoir la location des (très beaux) chalets tout le we pour faire un peu de tourisme.
Alors, direction la gare de St Jean du Gard pour prendre le train à vapeur touristique des Cévennes.
Pas de doute, c'est une vraie loco d'époque, ça crache sacrement noir au démarrage, d'ailleurs tous les sièges sont recouverts d'une fine pellicule de charbon.
Il est 11h lorsque le train démarre pour Anduze, mais nous descendrons avant pour visiter la Bambouseraie.
La voie ferrée est le long de la vallée des Gardons avec une succession de tunnel et de viaduc.
La bambouseraie ne nous décevra pas, c'est un très joli parc rempli d'espèce en tout genre de bambou et très bien agencé. Nous y trouvons, au milieu des forêts de bambou, des petites constructions asiatiques et un jardin japonais très joliment aménagé. Après le retour à St Jean pour visiter Anduze avec le minibus cette fois. Petite promenade dans la ville où nous découvrons, entre autre, la fontaine Pagode de style oriental et la tour horloge.
Comme l'explique Alain plus haut, l'idée du resto tourne court avec le déluge qui s'abat sur nous, un mal pour un bien, la soirée au chalet sera too much.
C'est sur cette bonne note que nous terminons ces chemins de Stevenson, je passerais le retour allongé sur la banquette arrière et direction les urgences en arrivant.
Moi aussi j'ai bien aimé cette organisation, nous avons tout de même traversé 4 départements (haute-loire, ardéche, lozère et le gard, avec les variétés de paysage qui vont avec, le mont lozère au dessus des nuages restera mon préféré.
Comme d'habitude l'ambiance y fait beaucoup à la réussite d'un tel projet, mais nous pouvons dire un grand merci à Marco qui c'est beaucoup investi dans cette organisation.
Voilà c'était les chemins de Stevenson avec Marc, Alain, Thierry, Eric, Eddy, Patricia, Gérard, Pascal, Anthony et Vincent.
Francky_be
Francky_be
Sorti de l'ornière
Sorti de l'ornière

Messages : 314
Age : 54
Localisation : Saint aubin les Elbeuf

http://vttacrfc.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson Empty Re: [23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson

Message par koolbike le Sam 16 Nov 2013, 15:02

Magnifique ce CR, cette randonnée donne vraiment envie, et quelle organisation, au top. un grand bravo à vous et merci pour ce compte rendu que j'ai dévoré d'un trait. Merci Merci
koolbike
koolbike
Sorti de l'ornière
Sorti de l'ornière

Messages : 156
Age : 45
Localisation : 27

Revenir en haut Aller en bas

[23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson Empty Re: [23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson

Message par Liebhmasta le Mar 19 Nov 2013, 07:29

Merci Francky_be , je voyage derrière mon écran Win  Pouce  I love you  , c c'est magnifique .

_______________________________________________________________________


ELEVE DE L'ECOLE SAINT HARGOUS DU SINGLE



IN FAT I TRUST
Liebhmasta
Liebhmasta
VTT Haut Normand
VTT Haut Normand

Messages : 4585
Age : 41
Localisation : Villers Ecalles

Revenir en haut Aller en bas

[23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson Empty Re: [23-29 sept 2013] Les Chemins de Stevenson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum